Mauvais esprit d’équipe ! Qui est responsable?

Par Sylvain Boulianne | Gestion d'équipe

Mar 23

N.B. Ce texte écrit dans le genre masculin n’a que pour seul objet de simplifier la rédaction, merci de votre compréhension !

Je vous partage un cas qui bien que fictif pour préserver la confidentialité de mes clients, a été vécu à différente occasion dans ma carrière de coach par des clients différents. Cette situation n’est donc pas un cas isolé.

Un client m’approche pour me dire que son leader a des problèmes avec son équipe de travail, que son leadership ne passe plus. Il constate un manque de collaboration, une ambiance de travail tendu, une inefficacité de l’équipe et des altercations régulières. Le client se pose des questions sur la qualité de son leader. Est-il dépassé ? Est-il encore motivé par son travail ? A-t-il l’étoffe d’un leader ?

Attention au 1er réflexe?

Ne mettez pas tout le blâme sur votre leader d’équipe. Bien que beaucoup de dirigeants seraient tentés de lancer la serviette et de remplacer le leader, selon moi cela ne règle pas toujours le problème de fond. La facilité n’est pas la meilleure des alternatives autant pour le leader qui quitte que pour l’équipe qui reste.

Il arrive souvent que la ou les sources ne proviennent pas uniquement du leader. De prendre une décision trop hâtive peut amener les membres de l’équipe qui reste à interpréter cette décision « On le savait le problème c’était le leader » et du fait se déresponsabiliser face à certains éléments leur appartenant, déclencheurs ou alimenteurs.

Ce n’est pas en étouffant le son de la cloche signalant un feu que ce dernier s’éteindra. Il est préférable d’investiguer pour comprendre la débâcle. Un outil de diagnostic des comportements peut révéler beaucoup d’informations pertinentes sur les sources de cette dégringolade.

Responsabilités multiples:

Les responsabilités de la résultante d’une telle situation d’équipe sont réparties entre les acteurs de cette même équipe. Bien que les gens réagissent aux comportements de leur leader, ce dernier réagit aussi à ceux des membres de son équipe, ce qui peut rapidement créer un effet boule de neige. Par exemple un employé manipulateur et attiré par le pouvoir ayant peu d’affinité avec son leader, peut hypocritement nuire à la crédibilité de ce dernier par des stratagèmes malveillants.

Les acteurs externes à l’équipe peuvent avoir également une incidence négative sur l’équipe. On voit souvent le patron du leader faire de l’ingérence en s’immisçant dans les responsabilités du leader atténuant involontairement sa crédibilité et sa légitimité auprès de son équipe. Imaginez l’impact sur la crédibilité d’un leader lorsque le patron de ce dernier entre dans le département, va immédiatement voir un employé, membre de l’équipe, et le questionne sur une responsabilité ou des comportements du leader et/ou défait une directive mentionnée la veille par ce dernier.

Comment s’en sortir ?

Lorsque l’équipe est fortement affectée et depuis un bon bout de temps, il est peu probable que le leader arrive tout seul à s’en sortir. Souvent ce dernier est affecté émotionnellement et ne possède plus assez d’énergie pour affronter tous les acteurs influençant la situation.  Il aura donc besoin du support de son patron et de quelqu’un l’aidant objectivement à faire son introspection.

Un accompagnement coaching du leader lui permettra de reconnaître sa part de responsabilité de façon objective, entrevoir positivement les possibilités qui s’offrent à lui  et recevoir le support et l’influence positive sur sa motivation nécessaire à reconstruire son leadership et son équipe.

Pour optimiser les chances de réussite de la reconstruction de l’équipe, il est important que tous prennent une prise de conscience de ce qui les a amenés là. Ils auront besoin de créer un environnement propice à l’ouverture, à la confiance, à l’humilité et l’accueil des différences. Ils devront éviter de sombrer dans les interprétations, justifications, attaques et victimisation.

L’accompagnement de l’équipe entière par une personne neutre et objective apporte le recul, les prises de conscience nécessaires et la réflexion sur les étapes et actions à réaliser pour rebâtir l’équipe sur des bases solides.

Ça se finit bien !

Si tous les acteurs acceptent de jouer ouvertement dans l’imputabilité, l’humilité et l’engagement, tout est possible.

Un de mes clients exténués par la descente aux enfers de son équipe et de la perte de sa crédibilité de leader, prêt à quitter pour soulager son sentiment d’impuissance, s’est donné une dernière chance. Avec courage, engagé et accompagné, le leader a repris confiance en lui, rebâtit sa crédibilité et notoriété de leader pour aujourd’hui vivre une synergie d’une équipe performante.
Suivre

À propos de l'auteur

34 ans d'expérience en leadership appliqué, dont 19 ans à titre de coach dans le milieu des affaires pour les PME. Sylvain Boulianne aide les entrepreneurs, directeurs et superviseurs à intégrer une culture d’optimisation de la performance et du bonheur au travail.