6 clés pour éviter de perdre vos employés exprimentés

Par Sylvain Boulianne | Main d'oeuvre

Mar 12

Au Québec beaucoup d’entreprises sont présentement à la recherche d’employés pour combler la demande grandissante dans une économie qui roule bien. La rareté de l’offre de qualité amène les entreprises à dépenser plus dans leur recherche de main d’œuvre afin de trouver les meilleurs talents. Cet article fait suite à celle que j’avais écrit il y a quelques années et qui se retrouve sur mon site web « Comment surmonter la crise du manque de main-d’œuvre »

 

Bien que ce soit un contexte encore difficile pour les entreprises, cette situation a tout de même du bon. Vous me direz probablement… en quoi? De mon point de vue, elle permettra une avancée sur l’importance de créer une culture et un environnement de travail de performance sans générateur de stress nuisible. Par le fait même, je suis convaincu que les entreprises en profiteront par la suite.

 

Bien qu’on parle depuis longtemps de l’importance de prendre soin de l’environnement humain dans les entreprises, nous en retrouvons encore trop qui négligent leurs responsabilités à cet égard. Un employé heureux et épanoui par son travail est plus ouvert à donner le meilleur de lui-même et contribuera davantage à la performance de l’organisation.

 

Une étude sur le bonheur au travail

 

Un article écrit par Olivier Schmouker, journal Les affaires, mentionnait récemment les résultats d’une étude sur le bonheur au travail qui m’ont surpris et en même temps réconforté.

 

Surpris ! Car tout de même 71% des employés nord-américains se considéraient heureux au travail. J’aurais pensé beaucoup moins considérant mes observations sur le marché des PME depuis le début de ma carrière. Il mentionnait aussi que la plupart des générations semblaient heureuses sauf la génération « X » les 35-54 ans. Leurs besoins pour s’épanouir au travail ne semblaient pas comblés.

 

Réconforté ! Car ces besoins en carences appuient le message que je partage à mes clients depuis plusieurs années sur ce qui rend les employés à la fois performants et heureux.

 

Un constat qui porte réflexion

 

Un peu bizarre tout de même, car s’il y a une génération qui peut apporter plus de performance aux entreprises c’est bien celle-ci. Ils sont expérimentés, plus matures, au sommet de leur art et plus responsable dans leur vie et envers leur entreprise. Mais c’est celle qui se sent le moins heureuse. Fort probable qu’ils sont affectés dans leur motivation, moins performant, lorsqu’il ne regarde pas ailleurs pour combler leur vide professionnel. Les entreprises en sont donc aussi perdantes.

 

Nic Marks, fondateur de Happiness Works déclare : «Travailler, c’est difficile et exigeant. Mais lorsqu’on parvient à surmonter cela, à faire en sorte que le travail devienne une source non pas de frustrations, mais d’épanouissement, alors tout le monde y gagne : l’employé comme l’employeur. Car il faut bien comprendre que le bonheur au travail n’est pas un luxe, mais une nécessité pour avoir une organisation à la fois productive et prospère.»

 

6 clés répondant aux besoins des employés heureux

 

Je vous partage les 6 éléments de l’études qui alimente plus heureux et les rendre disposé à donner les meilleurs d’eux même pour la performance globale de l’entreprise et surtout de limiter la dilution des compétences.

 

  1. La fierté de faire partie d’une organisation.
  2. Obtenir de la reconnaissance en regard de leur accomplissement.
  3. Se sentir respecté pour ce qu’ils sont et évoluer dans un environnement où règne l’équité dans le traitement des gens.
  4. Avoir le sentiment de s’accomplir à sa juste valeur.
  5. Que les résultats obtenus donne un sens à leurs efforts.
  6. Vivre des connexions relationnelles positives avec collègues et patrons.

 

 

Pistes de réflexion et actions

 

Voici donc quelques pistes pour optimiser la performance et le bonheur au travail contribuant à vous aider en matière de rétention des talents et d’attirance de la main d’œuvre qualifiée.

  • Développer votre image d’entreprise sur le marché, votre marque employeur.
  • Consulter vos propres employés sur ces besoins pour découvrir des pistes d’actions concrètes spécifiques à votre entreprise.
  • Bâtissez un programme de reconnaissance interne et cultiver l’habitude de remercier et de reconnaître les efforts au quotidien.
  • Clarifiez vos valeurs et focaliser pour les faire vivre au quotidien sans accorder de privilège cela aidera à la synergie d’équipe.
  • Définissez une mission et vision inspirante donnant une signification d’utilité à leur effort contribuant à la société ceci aidera à créer une mobilisation
  • Ne laisser pas les compétences techniques être plus puissante que les attitudes relationnelles.

 

Pour toute question vous aidant à l’intégration de ces pistes de solution, communiquer avec Sylvain Boulianne, coach professionnel certifié,

Président de SB Coaching, www.sbcoaching.ca

 

Suivre

À propos de l'auteur

34 ans d'expérience en leadership appliqué, dont 19 ans à titre de coach dans le milieu des affaires pour les PME. Sylvain Boulianne aide les entrepreneurs, directeurs et superviseurs à intégrer une culture d’optimisation de la performance et du bonheur au travail.